Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
World Of Warcraft - Alliance
Bienvenue

Exemple de raid et conseils

Créé le 29 October 2004 par Galan Dracos
Edition du :
31 October 2004

Voici le récit du raid qui fut mené par la guilde de l'Alliance Francophone - dont vous vous trouvez sur le site - le jeudi 28 octobre, dans l'après-midi. A travers le récit de ce raid, je vais essayer de détailler les difficultés que l'on peut rencontrer lors de ce genre d'événement, puisqu'elles furent remarquablement condensées cette fois-là.

 

1. Préparation et rassemblement.

 

Comme de bien entendu, tout bon raid commence par un rendez-vous. Il faut impérativement fixer une heure et un lieu bien précis, qui appartiennent au territoire de l'attaquant. Pas question de dire "Attaque de Crossroads à 18h30" sinon c'est le massacre assuré, le rendez-vous doit être de la forme "Rendez-vous à Darkshire à 18h00 pour attaque de Crossroads à 18h30". Ce qui était justement le cas cette fois-ci.

 

Petit à petit, les volontaires affluent.



Et se rassemblent autour du chef, pendant que celui-ci hurle ses ordres.



Généralement, les participants sont plutôt à l'heure, les retards se comptenet en minutes. Dans le décompte des troupes, il faut tenir compte des arrivants dûs au hasard: si 25 joueurs se rassemblent dans une ville pour un raid, il n'est pas rare que 5-6 nouveaux venus viennent se greffer sans préavis, particulièrement dans le cas d'une grande ville.

 

Voilà l'armée qui s'était rassemblée à Darkshire. Une force somme toute respectable.

 

2. Déplacement.

 

 

Une fois l'armée réunie, il est temps de passer à l'action. Sur un ordre tonitruant du ou des chefs (Raigen, en l'occurrence), les fiers combattants se mettent en marche. Et c'est là qu'intervient ce qui peut être le plus gros problème du raid: les joueurs qui se perdent. Dans notre cas, nous avons fait très fort puisque la moitié de nos troupes sont parties à l'opposé de notre destination (Booty Bay, où nous devions embarquer pour Ratchet), dans le but d'attaquer un autre avant-poste. Bref, il est courant de perdre quelques joueurs en chemin et d'avoir du retard dû aux imbéc...aux rêveurs qui ne partent pas sur le bon chemin.

 

Si nous sommes ici si peu nombreux, c'est parce que nous nous retrouvions petit à petit. Il faut toujours attendre les retardataires avant de se mettre en marche.

 

Maintenant, un point délicat: définir des étapes. Impossible de donner simplement le point de départ et le point d'arrivée, les joueurs trop faibles se feraient massacrer en chemin. Et oui. Plus le trajet est long, plus il faut faire d'étapes. Un minimum de trois est requis: 
  

- Départ.

- Point d'ancrage pour se réunir, proche de l'arrivée.

- Arrivée.
   

Cependant, au cas où une traversée des mer est prévue, il faut rajouter un point d'embarquement et embarquer toute l'armée d'un seul coup. C'est ce que nous avons fait; voici notre trajet:
    

- Départ (Darkshire).

- Point d'embarquement (Booty Bay).

- Point d'ancrage (Ratchet).

- Arrivée (Crossroads).
   

Durant tout le trajet, le rôle des chefs est d'houspiller les hauts niveaux pour qu'ils protègent les plus faibles.

    

Et nous marchons à travers Stranglethorn Vale ! Notre formation serrée permet de protéger les plus faibles des monstres puissants de la zone.

Nos forces attendent à Booty Bay, sur l'embarcadère.

Enfin le bateau ! Toute l'armée doit embarquer en même temps, ou presque.

 

3. Avant l'attaque.

 

Avant l'attaque, il est indispensable de réunir tous les joueurs en une masse très compacte et de les lancer à l'assaut tous en même temps. Ne pas se leurrer: cette manoeuvre est extrêmement délicate, il suffit que deux ou trois têtes brûlées se lancent à l'assaut pour que toute l'armée leur emboîte le pas et se fasse massacrer parce que les renforts sont encore loin. Les chef ont beaucoup de mal à se faire entendre parce que c'est le moment où les canaux de discussions sont les plus floodés, chacun demandant la permission d'attaquer. A ce moment-là, l'idée est de faire en sorte que les chefs de groupe soient les officiers commandant le raid, pour que les membres de leur groupe les suivent à la trace.

 

Une fois l'armée réunie aux portes de la ville, quelques ennemis viennent parfois s'y frotter; il faut laisser venir jusqu'à temps qu'ils aient péri. Après quoi, on lance l'assaut.


Ici, notre avant-garde s'est précipitée trop brutalement, et a du affronter un ennemi supérieur en nombre aux portes des Crossroads.


4. L'assaut.

 

Pour ce qui est de l'assaut, pas de secret: faire confiance aux joueurs. Il est impossible pour le chef du raid d'organiser en même temps les prêtres pour soigner, les guerriers pour encaisser... . L'organisation des groupes est primordiale, mais ce n'est que rarement du ressort du chef. Souvent, les premiers assauts sont brisés: le  plus important est alors de rassembler à nouveau l'armée à l'extérieur de la ville ennemie afin de relancer une attaque. Sinon, les assaillants repartent dès qu'ils sont ressucités et se font tuer car ils sont en sous-nombre. Ne pas oublier de tenir compte des gardes de la ville, souvent puissants.


Et voilà comment un assaut mal coordonné peut mener à une attaque brisée net !



Le second et dernier assaut: comme nous n'avons pas pu réunir toutes les forces de départ, nous avons été vaincus et avons quitté les lieux.

 

Comme vous le voyez, cette partie du raid est la plus importante, car si vos troupes se dispersent après la première attaque, vous avez bien peu de chance d'en sortir vainqueurs. Généralement, le combat s'arrête quand les deux participants sont à bout de souffle, mais il arrive qu'il y ait un véritable vainqueur, et à ce moment-là...c'est la fête !

 

Conclusion

 

Voilà donc les principes généraux auxquels doivent obéir l'organisation d'un raid. J'en rajoute un qui a montré toute son importance lors du raid pris pour exemple: les chefs doivent disposer d'un matériel informatique performant. Raigen, qui ramait sur un ordinateur de moyenne qualité, n'a pas pu donner d'ordres durant les phases d'assaut, ce qui a empêché l'armée de se regrouper et a causé notre défaite. Soyez donc vigilant à la qualité de votre connection, et de votre carte graphique.

Logo WoW
Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales